Comme l’acupuncture, la moxibustion est une des méthodes de la Médecine Traditionnelle Chinoise (M.T.C).  Dans le plus ancien ouvrage M.T.C  « Huang Di Nei Jing » (黄帝内经),  il est clairement stipulé : « Tout ce que l’acupuncture ( 针)  n’arrive pas à soigner, la moxibustion ( 灸) est la dernière solution. »

La moxibustion (灸 en chinois) serait la plus vieille forme de thérapie dans la Médecine Traditionnelle chinoise.  Le caractère 灸 est composé de haut 久 qui signifie long temps, de bas 火 qui signifie le feu, la combinaison des deux signifie fumer ou bruler longtemps.

La moxibustion utilise des feuilles d’armoise, une plante médicinale séchée en cône ou enroulée en bâtonnet (moxa) que l’on fait brûler à proximité des points acupunctures.

La moxibustion, consiste à réchauffer, à l’aide des moxas, les  points d’acupuncture et à faire pénétrer la chaleur à travers la peau, réchauffer les points acupunctures et les méridiens, dissiper les froids, les humidités, dégager les ligaments, équilibrer le yin et le yang et renforcer le système immunitaire.

La moxibustion est utilisée pour soulager ou prévenir le rhumatisme ainsi que les douleurs musculaires et articulaires. La moxibustion est aussi recommandée dans le traitement de certains troubles digestifs comme la diarrhée.

Elle serait également efficace pour corriger les problèmes d’ordre gynécologiques tels que les règles douloureuses et même certains cas d’infertilité. La moxibustion permet de renforcer l’énergie vitale d’un individu. C’est pour cette raison qu’elle est fréquemment utilisée pour traiter les personnes fatiguées ou qui souffrent de maladies chroniques.

https://www.youtube.com/watch?v=G87SfHPHj0A